Le vol parabolique
Des expériences en impesanteur

La vie en impesanteur serait-elle si formidable ?


Le Lycée Rosa Parks est donc l'un des trois établissements scolaires qui a participé à la campagne de vol en mai 2011.
10 élèves de première S ont préparé les expériences qui ont été embarquées dans l'Airbus "ZERO G" et ils sont allés à Bordeaux du 8 mai au 12 mai 2011.

En impesanteur :
Comment se comporte une ogive de cathédrale ?
Est -il facile de se chauffer, les mouvements de convection thermiques existent -ils?
Que devient le beau jet d'eau de notre jardin?
Notre belle pendule Franc Comtoise sera t -elle toujours aussi précise ?
Pourra -t -on toujours apprécier le son émis par notre orchestre préféré?
La vinaigrette est-elle plus facile à faire ?
Un bateau flotte- t - il ?
Les expériences embarquées dans l'Airbus « ZERO G » essayeront de répondre à ces questions.

Cette expérience comporte six systèmes que 10 élèves de première S construisent et mettent au point depuis septembre 2010 :

- Une voûte constituée de petits morceaux de plâtre.
- Une résistance chauffante surmontée d'un conduit comportant deux capteurs de température reliés à un système d'acquisition de données informatisé.
- Un aquarium dans lequel un jet d'eau se produit.
- Un pendule pesant rigide.
- Un dispositif de mesure de la vitesse du son comportant un système d'acquisition donnée informatisé.
- Quatre bouteilles permettant de visualiser le comportement des liquides.
Tous ses systèmes ont été filmés en permanence lors du vol.
Chaque système est fixé dans un châsis que nous fourni le CNES.

Il faut suivre un cahier des charges sévère afin que la sécurité de l'avion soit respectée.
Alexandra Jaquemet ingénieure chez Novespace et Gilles Tavernier ingénieur au CNES nous pilotent et nous donne toutes les indications et conseils pour que nos expériences soient validées par la DGA très sourcilleuse et soient ainsi autorisées à être embarquées.
La DGA a autorisé à embarquer dans l'avion toutes nos expériences après quelques modifications surtout au niveau des connections électriques.